mercredi 9 mars 2011

L'élicitation triadique, ou le truc des trois cartes


Un expert aborde généralement son domaine d'expertise par une représentation mentale qu'il a acquise par l'expérience et qu'il n'est pas toujours capable d'exposer. Par exemple, un garagiste connaît les organes d'une voiture, les pannes courantes, les solutions à apporter à ces pannes... Ces connaissances sont dites conceptuelles. Certaines connaissances conceptuelles sont explicites, car l'expert en a conscience et il est généralement capable de les exposer spontanément. D'autres connaissances conceptuelles sont tacites : ainsi, le garagiste connaît différentes classes de viscosité d'huile de moteur, mais aussi lesquelles utiliser pour telle ou telle situation...
L'élicitation triadique est une méthode pour obtenir des connaissances conceptuelles tacites d'un expert, et plus particulièrement pour obtenir des attributs, c'est-à-dire connaissances à propos des concepts de sa discipline.

Encore une technique ludique

L'élicitation triadique est aussi appelée le truc des trois cartes : en effet, le médiateur technique présente à l'expert trois cartes sur lesquelles sont inscrites des concepts, choisis au hasard parmi les concepts du domaine d'expertise de l'expert. Ces concepts ont généralement été obtenus au préalable avec d'autres techniques d'élicitation, notamment par des entretiens semi-structurés.
L'expert doit alors identifier deux concepts parmi ces trois qui lui paraissent les plus similaires. Cette identification doit alors être justifiée par une explication, qui correspond souvent à un attribut partagé par les deux concepts similaires et non par le troisième.
Le jeu recommence plusieurs fois de suite jusqu'à ce qu'aucun nouvel attribut ne soit mis à nu.

Le "truc des trois cartes" illustré : les animaux
Proposez à un ami (pas nécessairement un zoologue) d'éliciter ses connaissances sur les animaux.
Au premier tour, vous lui proposez les trois concepts suivants : loup, tortue, poisson. Votre ami associe le loup et la tortue, car ces animaux peuvent vivre sur la terre alors que le poisson est purement aquatique. L'attribut mis à jour est le milieu de vie de l'animal.
Notez qu'un autre "expert" pourrait trouver une plus grande similarité entre la tortue et le poisson par exemple car ils pondent des œufs. Il faut donc multiplier les tours pour éliciter le maximum d'attributs.
Au second tour, vous lui proposez : vache, chien, chat. Il associe le chien et le chat, car ce sont des animaux de compagnie. L'attribut mis à jour est la capacité de l'animal à servir d'animal de compagnie.
Au troisième, vous lui proposez : mouton, tigre, requin. Le tigre et le requin lui paraissent similaires car ils sont carnivores. L'attribut mis à jour est le régime alimentaire.
Ce petit jeu peut se poursuivre longtemps. Votre ami s'apercevra avec vous à quel point il est expert en animaux !

L'élicitation triadique est donc un moyen plutôt amusant pour l'expert et il permet d'obtenir des connaissances auxquelles il n'aurait pas pensé spontanément.

Quand utiliser l'élicitation triadique

Cette méthode est particulièrement adaptée à l'identification de caractéristiques, d'attributs, correspondant à des concepts déjà disponibles. Il est plus rare qu'un concept nouveau émerge de ce type de technique. Elle intervient donc plutôt en fin de médiation technique, lorsque les concepts ont déjà été fortement élicités.